Le diagnostic termites et les insectes xylophages

Le diagnostic d'un état parasitaire est obligatoire dès lors que le bien immobilier est situé dans une zone contaminée ou susceptible de l'être par les termites. Ce diagnostic doit être effectué par un professionnel agréé, trois mois avant la vente du bien et se conformer à un modèle fixé par l'arrêté du 03 août 2000. Le diagnostic permet de déterminer si le bien vendu est infesté ou non par les termites et d'évaluer le cas échéant le niveau d'affectation. La loi du 18 juin 1999, le décret du 3 juillet 2000 et l'arrêté du 10 août 2000 obligent tout habitant ou occupant d'un bien immobilier à déclarer en mairie la présence de termites dès que celui-ci en a connaissance.


Le diagnostic termites et les insectes xylophages

Le diagnostic d'un état parasitaire est obligatoire dès lors que le bien immobilier est situé dans une zone contaminée ou susceptible de l'être par les termites. Ce diagnostic doit être effectué par un professionnel agréé, trois mois avant la vente du bien et se conformer à un modèle fixé par l'arrêté du 03 août 2000. Le diagnostic permet de déterminer si le bien vendu est infesté ou non par les termites et d'évaluer le cas échéant le niveau d'affectation. La loi du 18 juin 1999, le décret du 3 juillet 2000 et l'arrêté du 10 août 2000 obligent tout habitant ou occupant d'un bien immobilier à déclarer en mairie la présence de termites dès que celui-ci en a connaissance.

L'absence de diagnostic parasitaire n'empêchera pas la vente du bien immobilier, mais si la présence de termites se révèle positive après la vente, le vendeur sera tenu pour responsable de vices cachés.

ÉTAT parasitaire - La recherche de termites

Obligations de recherche des termites : qui est concerné

L'extension récente et la gravité du phénomène " termite " ont contraint le législateur à prendre des mesures de nature à informer et à protéger les acquéreurs et les propriétaires d'immeubles face à ce risque.

Les termites sont particulièrement redoutés car :
ils s'attaquent à toutes les essences de bois,
leur infestation est discrète (pas de trous de sortie à la surface du bois),
leur organisation sociale élaborée leur permet de s'adapter aux nouvelles situations,
leur zone géographique d'activité s'étend peu à peu, notamment vers les villes du nord de la Loire (entre autres Paris).

Une loi nationale a permis d'homogénéiser la lutte contre les termites. Les diagnostics sont dorénavant obligatoires dans toutes les zones considérées à risque (par arrêtés municipaux ou préfectoraux).

La vente de tout immeuble bâti doit comporter un diagnostic termites afin d'exonérer le vendeur de la garantie "vices cachés", dans ces zones à risque d'infestation.

Conformément à la loi, les diagnostics sont réalisés par un cabinet de diagnostic indépendant de toute activité de traitement afin d'assurer son impartialité.

L'état parasitaire est réalisé selon le modèle fixé par l'arrêté du 10 août 2000 (et décret 2000-613 sur la protection des acquéreurs de biens contre les termites). Les méthodes principales de diagnostic sont visuelles (recherche de galeries-tunnels sur la maçonnerie, sondage des bois, ...) et acoustiques (écoute à l'aide de stéthoscope, ...). Des méthodes moins conventionnelles sont l'emploi de chiens dressés à repérer l'odeur des termites, ou de radars pour détecter leurs mouvements.

Le diagnostic termites

Le diagnostic termites fait partie des obligations en matière de diagnostic immobilier.
Depuis le 15 janvier 2005, l'Etat Parasitaire Partiel est obligatoire selon les arrêtés préfectoraux de chacune des régions, et cela pour tous les types d'habitations confondus.

Cet état, ou diagnostic termites, est appelé partiel parce que parmi les nombreux insectes xylophages qui attaquent les bois des immeubles.

Cet Etat Parasitaire a pour but d'établir le niveau d'infestation éventuelle du bien par les termites. Les termites se nourrissent de cellulose (bois, papiers, etc.) et se développent très rapidement, de façon parfois sous-jacente. C'est pour cela qu'une inspection déclarée négative à l'issue d'un diagnostic immobilier termites ne peut pas être en mesure de relever des symptômes d'infestation par les termites qui ne deviendront apparents que trois mois plus tard.

Les termites peuvent aussi détruire des matières sans valeur alimentaire pour elles mais simplement parce qu'elles se trouvent sur leur passage. Les premiers symptômes apparaissent avec la présence de cheminements, de galeries verticales ou affleurant la surface et qui se manifestent le plus souvent par des agglomérats de couleur terreuse dits "cordonnets", formés par les déjections des termites. Les dégâts causés par les termites peuvent aller jusqu'à l'effondrement d'une maison ou de tout autre bien immobilier seulement si la structure de celle-ci est en bois ou contient du bois en quantité.

Comment éliminer les termites ?

Les termites sont une menace pour votre immeuble et ses occupants mais aussi pour le patrimoine de vos voisins. En l'absence de traitement les termites se propagent et leur contamination peut s'amplifier.
Lorsque un bâtiment est infesté, deux méthodes de traitement sont possibles :
¦ traitement curatif du bâtiment correspondant à un traitement chimique des sols, des murs et des bois ;
¦ utilisation d'appâts pour attirer les termites et les détruire

Comment protéger les habitations ?

•  À l'intérieur de votre habitation
Faire traiter les planchers, les poutres, les portes et les fenêtres attaqués.
Laisser les charpentes accessibles.
Aérer les caves et les vides sanitaires.
Eviter les revêtements imperméables sur les parquets.
Faire effectuer le traitement par un professionnel qualifié.

•  À l'extérieur de votre habitation
Eviter toute cause d'humidité ou d'eaux stagnantes.
Ne pas stocker du bois contre l'habitation.
Ne pas planter d'arbres trop près de votre habitation.
Ne pas mettre de bois (planche, palette, piquet, traverse, cageot, bois de chauffe.) ou des pots de fleurs en contact direct avec la terre.
Déraciner les souches, les arbres morts et couper les branches mortes.
Poser des piquets témoins dans votre jardin

Les termites

En France métropolitaine, les principales espèces s'attaquant aux immeubles sont les termites souterrains Reticulitermes, dont les colonies sont localisées dans le sol. Ces termites viennent chercher leur nourriture à la surface en creusant des galeries dans les matériaux malléables (plâtre, polystyrène, ...) ou en construisant des tunnels à la surface des matériaux durs (béton, ...). Ils peuvent ainsi se déplacer toujours à l'abri de la lumière.

Les termites sont des insectes sociaux. La colonie est organisée en castes dont les représentants montrent une morphologie différenciées :

  • les reproducteurs, ailés de couleur noire (8 à 10 mm) ;
  • les soldats, blanchâtres ( 8 mm) ;
  • les termites ouvriers stériles, blanchâtres et dépourvus d'ailes (4 à 6 mm).

Composant la plus grande partie de la termitière, seuls ces derniers sont capables d'élaborer le bol alimentaire, ils sont responsables des dégâts. La colonie rassemblée dans la termitière est généralement située dans le sol. L'aliment principal du termite est la cellulose qu'il peut trouver dans les bois mis en ouvre, ainsi que cartons, papiers, tissus.

Au cours de cette recherche, le termite peut dégrader de nombreux autres matériaux dont il ne se nourrit pas. Ces galeries sont creusées dans le sol ou les matériaux tendres tels que le bois, les plastiques, le plâtre. Elles peuvent être aussi construites de toutes pièces à la surface des matériaux trop durs comme le béton, le ciment ou la pierre, avec un mélange de particules et de sécrétions.

L'introduction des termites dans un bâtiment se fait par les joints d'étanchéité et de dilatation, les canalisations et gaines électriques ainsi que par les vides sanitaires, par le jointoiement de la pierre et par les fissures.

Le réseau chauffage urbain est très favorable aux migrations des termites d'un bâtiment à un autre, d'un quartier à un autre.

Le termite se propage par essaimage ; par bouturage ; par transport accidentel. Le termite est présent sur le territoire métropolitain (dans l'ouest et le sud) ou coexiste trois espèces. Ces animaux furent introduits de façon fortuite dans la plupart des grandes villes Française. Une de ces espèces, vit en société de petite taille, peu virulent et de croissance lente. Ces termites de bois sec vivent dans les arbres et arbustes sur pied, avec une prédilection pour les ceps de vignes. Relativement peu abondant en France, on trouve cette espèce en grande quantité en Espagne.

Les autres insectes à larves xylophages

L'état parasitaire, s'il vise avant tout les termites, contient des sections où la présence d' autres insectes xylophages peut être mentionnée.